Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Bob le coureur
  • Bob le coureur
  • : Activités de Bob le coureur en rapport avec la course à pied : entraînements, course, bobos...
  • Contact

Résultats 2014

Date Course Dist Temps Classement
        M50 Overl TL
05.07 Lac de Joux   12.7 55'18 3/59 321/293  
22.06 Lutry  TL09 10.0 42'22 8/24 43/128 2/34
13.06 Romanel  TL08 10.4 45'21 5/30 34/137 1/34
07.06 Savigny  TL07 9.3 41'50 7/42 61/2481 1/32
01.06 Semi Fribourg 21.1 1h33'18 11/127 88/632  
23.05 Pully  TL06 10.3 46'02 7/42 61/245 1/30
03.05 Nozon  TL05 13.3 1h14'14 11/55 81/274 1/28
26.04 20 Km LS  DL 20.0 1h26'23 27/248 339/2869  
12.04 Cheseaux  TL04 10.3 42'10 14/145 94/723 2/28
05.04 Bambi  TL03 7.5 31'28 3/28 22/128 2/26
22.03 Chavannes  TL02 6.0 28'18 9/19 41/101 4/21
15.03 Kerzers   15.0 1h05'18 74/490 770/5531  
02.03 CS Cross ZH   6.0 25'39 5/7 45/58  
18.01 Cross LS  TL01 8.0 34'28 22/59 103/251 5/17


5 courses
Total :  744 km - 158h  (vélo   250 km)
Décembre   :      km (vélo     km)
Novembre   :      km (vélo     km)
Octobre    :      km (vélo     km)
Septembre  :      km (vélo     km)
Août       :      km (vélo     km)
Juillet    :      km (vélo     km)
Juin       :      km (vélo     km)
Mai        :      km (vélo     km)

Avril      :   96 km (vélo   0 km)
Mars       :  296 km (vélo  54 km)
Février    :  202 km (vélo  30 km)
Janvier    :  160 km (vélo 165 km)

TL = Trophée lausannois   GT = Galops du terroir
DL = Défi sportif lausannois

Courses à venir

Courses à venir 2014

TL = Trophée lausannois   GT = Galops du terroir
D = Défi sportif lausannois

Date Course Dist Parc Site Inscr Res13
26.04 20km Lausanne DL 20.0
10.0

03.05

Nozon TL5 13.3
22.05 Tour Sauvabelin 5.0
23.05 Pully TL6 10.0
24.05 Journée du véloDL 100.0
07.06 Savigny TL7 9.7
13.06 Romanel TL8 10.2

18.06

Goumoens GT4 10.0

21.06

Marche romande DL 30.0
22.06 Lutry TL9 10.0
04.07 Ecublens 10.0

05.07

Lac Joux GT6 12.0
24.0

06.07

Rochers Naye 7.0

27.07

Plans - Névé 7.0

01.08

Carrouge 7.0

10.08

Sierre-Zinal 31.0
06.09 Bussigny TL10 11.7
13.09 Semi Orbe GT8 11.6
20.09 Vulliens 10.6
24.09 Piste YverdonGT9 5.0
27.09 Renens TL11 9.7
04.10 24h de natation DL 2.0
05.10 Morat-Fribourg 17.17
12.10 Poznan 42.2
26.10 Marathon
Lausanne DL 
10.0
21.1
42.2
08.11 Forcethon
Talent TL12
12.0
29.11 Prilly TL13 9.8
14.12 Midnight Run
Lausanne DL
5.0
7.5

 

Résultats 2013

Date Course Dist Temps Classement
        M40 Overl TL
14.12 Midnight Run DL 7.2 30'41 21/130 90/552  
07.12 Escalade 7.2 30'01 230/2185 984/793  
01.12 Cross Monthey 8.3 42'09 10/23 21/38  
23.11 Prilly TL13 8.5 35'38 24/60 69/203 12/49
09.11 Talent TL12 12.1 55'37 21/60 52/199 12/49
27.10 Semi Lausanne DL 21.2 1h35'54 106/833 903/5264  
06.10 Morat-Fribourg 17.4 1h18'34 106/833 903/5264  
28.09 Taleines 10.0 47'40 18/33 32/57  
21.09 Renens TL11 9.7 42.20 15/49 40/156 19/49
18.09 5km Yverdon GT 5.0 20'26 7/11 19/33  
25.08 Triathlon LS relais 0.5
21.0
5.0
1h16'09   5/37  
06.07 Ecublens TL10 10.0 Aband     21/49
23.06 Lutry TL08 10.0 42'36 15/39 45/121 18/49
22.06 Marche romande DL 17.5 2h59'22      
14.06 Romanel TL07 10.2 Aband     22/48
01.06 Savigny TL06 9.3 41'37 14/49 44/169 12/48
24.05 Pully TL05 10.0 47'42 26/81 85/264 18/46
04.05 CO Benenté DL 8.3 1h39'45   16/30  
27.04 10km Lausanne DL 10.0 44'37 60/484 627/4137  
20.04 Crissier 9.4 43'54 50/244 155/750 19/43
13.04 Cheseaux TL04 10.3 44'35 50/244 155/750 19/43
07.04 Milan 42.6 3h16'50 117/687 519/ 3116  
25.03 Chavannes TL02 6.0 28'18 22/40 50/126 23/39
20.03 Kerzers 15.0 1h05'52 118/583 689/ 3250  
19.01 Cross LS TL01 8.0 -     21/27


24 courses
Total :  1'778 km - 158h  (vélo   1'562 km)
Décembre   :  141 km (vélo   0 km)
Novembre   :  152 km (vélo   0 km)
Octobre    :  215 km (vélo  48 km)
Septembre  :  206 km (vélo 157 km)
Août       :   73 km (vélo 229 km)
Juillet    :   12 km (vélo 660 km)
Juin       :  118 km (vélo 261 km)
Mai        :  103 km (vélo  44 km)

Avril      :  158 km (vélo   0 km)
Mars       :  270 km (vélo   0 km)
Février    :  167 km (vélo  64 km)
Janvier    :  160 km (vélo 100 km)

TL = Trophée lausannois   GT = Galops du terroir
DL = Défi sportif lausannois

Anciens Résultats

Résultats 2012

Date Course Dist Temps Classement
        M40 Overl TL
15.12 Midnight Run DL 7.0 29'47 48/373 51/449  
24.11 Prilly TL13 8.5 34'00 15/54 36/168 11/52
17.11 One World Run 5.0 19'53 1/~4 1/~25  
10.11 Talent TL12 11.9 53'04 14/51 35/161 11/52
28.10 Semi Lausanne DL 21.1 1'29'55 49/834 218/2579   4/4
07.10 Morat-Fribourg 17.4 1h18'39 94/746 708/4602  
06.10 24h natation DL 2.0 50'00     3/4
22.09 Renens TL11 9.8 40'30 15/57 24/131 12/52
19.09 Yverdon 5k GT09 5.0 19'21 6/12 20/47 ?/??
09.09 Lutry TL10 10.0 41'30 9/43 24/131 12/52
26.08 Triathlon LS 21.8 43'18 4/38 18/138  
01.08 Carrouge 6.6 32'00   9/31  
14.07 Ecublens TL08 9.7 43'40 14/39 43/138 10/52
30.06 Lac de Joux GT06 12.9 57'59 4/42 13/156 ?/??
23.06 Marche romandeDL 30.0 3h06'37       2/4
08.06 Romanel TL07 10.4 44'07 13/47 33/145 8/52
02.06 Savigny TL06 9.7 42'01 13/54 35/157 6/51
31.05 Tour Sauvabelin 5.0 24'00 6/20 27/92  
25.05 Pully TL05 10.2 43'31 27/85 76/283 6/50
19.05 CO Sauvabel DL 8.5 1h23'16   19/51   1/4
28.04 10km Lausanne DL 10.0 43'23 27/45 277/3663  
21.04 Crissier 9.4 46'15 3/5 8/15  
14.04 Cheseaux TL04 10.4 45'30 58/196 187/651 8/49
31.03 Bambi TL03 7.6 34'57 25/44 66/145 8/47
24.03 Chavannes TL02 6.0 30'08 24/45 69/143 10/44
14.01 Cross LS TL01 8.0 33'07 31/59 113/238 9/33


26 courses
Total :  1754 km - 220h  (vélo   1204 km)
Décembre   :  100 km (vélo  67 km)
Novembre   :  166 km (vélo   0 km)
Octobre    :  192 km (vélo  42 km)
Septembre  :  167 km (vélo 108 km)
Août       :  121 km (vélo 505 km)
Juillet    :  172 km (vélo 103 km)
Juin       :  202 km (vélo  98 km)
Mai        :  218 km (vélo  40 km)
Avril      :  157 km (vélo   0 km)
Mars       :   60 km (vélo  82 km)
Février    :   54 km (vélo  97 km)
Janvier    :  144 km (vélo  63 km)

TL = Trophée lausannois   GT = Galops du terroir
DL = Défi sportif lausannois

Résultats 2011

Date Course Dist Temps Classement
        M40 Overl  TL 
17.12 Midnight  DL 7.5 34'38 134/397 153/587 5/5
10.12 One World Run 5.0 20'19 1/9 1/15  
26.11 Prilly TL13 10.0 42'28 22/58 60/176 12/60
12.11 Talent TL12 12.0 - -/51 -/151 12/60
06.11 Wasimolo GT08 11.2 59'17 34/78 81/222 12/15
30.10 Marathon  LS  DL 42.2 3h29'46 97/400 256/1057 5/5
15.10 Coupe Gd Jorat DL 14.2 3h07'   13/21 4/5
09.10 24h natation DL 4.0 1h46'     3/5
02.10 Morat-Fribourg 17.17 1h16'17 83/715 637/4659  
24.09 Renens TL11 9.7 41'34 11/46 35/156 10/60
21.09 5k Yverdon GT07 5.0 19'56 6/8 12/28 13/60
11.09 Lutry TL10 10.0 43'00 17/56 35/137 9/60
10.09 Côtes Orbe GT05 11.6 54'50 3/11 6/100 15/60
02.09 Sévelin 5.7 24'01 17/129 21/239  
14.08 Sierre - Zinal 31.2 5h17'54 262/300 800/908  
01.08 Carrouge 6.7 31'49   10/30  
24.07 Plan Névé 6.4 1h20'14 14/15 46/66  
16.07 Tour Alpages 17.0 1h40'11 64/127 206/428  
02.07 Ecublens TL08 10.0 44'24 20/43 53/143 2/56
25.06 Marche romande DL 39 3h45'     2/4
22.06 Goumoëns GT03 9.3 47'10 18/39 49/113 ??/??
17.06 Romanel TL07 10.2 45'55 24/53 57/170 1/54
04.06 Savigny TL06 9.7 42'36 23/70 42/167 2/54
27.05 Pully TL05 10.0 47'57 40/83 89/261 2/53
23.05 Journée du vélo DL 152 5h48'   -/199 1/4
19.05 Sauvabelin 5.0 - -/- -/-  
07.05 Nozon GT01 13.3 1h18'32 28/75 88/231 28/75
30.04 20km Lausanne DL 20.0 1h28'37 77/147 486/2647  
16.04 Crissier 9.6 44'00 3/12 10/32  
09.04 Cheseaux TL04 10.4 44'00 43/266 132/800 3/51
26.03 Bambi TL03 7.5 31'41 15/57 32/166 3/50
12.03 Chavannes TL02 6.0 28'04 23/52 52/148 4/43
15.01 Vidy TL01 8.5 37'09 33/66 120/250 8/33


32 courses
Total :  2068 km - 220h43'
Décembre   : 116 km (vélo  15 km)
Novembre   :  91 km (vélo   0 km)
Octobre    : 245 km (vélo  16 km)
Septembre  : 215 km (vélo 129 km)
Août       : 174 km (vélo   0 km)
Juillet    : 153 km (vélo  61 km)
Juin       : 224 km (vélo  16 km)
Mai        :  55 km (vélo 454 km)
Avril      : 207 km (vélo  71 km)
Mars       : 174 km (vélo  61 km)
Février    : 187 km (vélo  50 km)
Janvier    : 226 km

TL = Trophée lausannois   GT = Galops du terroir
DL = Défi sportif lausannois

 

Résultats 2010

Date Course Dist Temps Classement
        M40 Overl TLTV
18.12 Midnight Run 7.5 33'31 17/119 85/491 76/420
27.11 Prilly TL13 9.8 43'20 16/38 44/108 12/65
13.11 Talent TL12 12.0 54'30 13/51 43/154 9/65
31.10 Lausanne Marathon 42.16 3h23'52 101/437 225/1163  
09.10 24H natation 4.0 1h45'  -

-

 
03.10 Morat-Fribourg 17.17 1h19'25 115/722 873/4862  
25.09 Renens TL11 9.3 39'27 17 /51 43/155 11/65
12.09 Lutry TL10 10.0 41'33 14/54 34/121 8/65
08.09 La Sarraz TPV5 8.4 36'03 35/196 131/566 20/107
04.09 Bussigny TL09 11.7 -- --/52 --/130 7/65
01.09 Chavornay TPV4 9.1 41'11 40/192 130/584 12/121
25.08 Mézières TPV3 8.4 40'31 37/193 128/599 16/169
18.08 Genolier TPV2 8.5 34'54 33/188 95/550  
11.08 St-Prex TPV1 9.0 40'31 36/176 121/563  
01.08 Carrouge 6.8 32'07   9/26  
07.07 Thierrens 9.3 47'21 14/62 35/98  
03.07 Ecublens TL08 10.0 45'52 16/37 37/108 3/64
30.06 Vaulion 8.5 44'40 18/59 48/152  
23.06 Ronge Talons 10.0 44'11 10/37 29/111  
19.06 Marche romande 30.0 2h35'      
18.06 Romanel TL07 10.2 44'34 25/60 44/139 3/62
05.06 Savigny TL06 9.7 43'17 24/70 59/173 3/58
29.05 Jouxtens 8.6 37'48 - 6/18  
28.05 Pully TL05 10.0 47'54 27/103 77/256 3/56
22.05 Journée
du vélo
30.0
VTT
1h42'00 - -  
20.05 Tour de
Sauvabelin
5.0 24'17 5/18 28/81  
24.04 20km
Lausanne
20.0 1h30'28 45/378 424/2333  
10.04 Cheseaux TL04 10.4 44'20 62/233 179/676 3/50
27.03 Bambi TL03 7.7 32'31 11/44 25/104 3/46
20.03 Kerzers 15.0 1h08'27 166/540 1009/ 3130  
13.03 Chavannes TL02 6.0 27'56 16/45 44/116 5/41
16.01 Vidy TL01 8.2 38'22 26/56 91/173 6/26


32 courses
Total : 1891 km - 167h01'
Décembre   :  89 km
Novembre   : 123 km
Octobre    : 260 km (natat. 4 km) 
Septembre  : 158 km (vélo 149 km)
Août       : 150 km (vélo 406 km)
Juillet    : 157 km (vélo 222 km)
Juin       : 204 km (vélo  85 km)
Mai        :  86 km (vélo 195 km)
Avril      : 181 km (vélo  95 km)
Mars       : 214 km
Février    : 164 km
Janvier    : 109 km

 

Résultats 2009

Date Course Dist Temps Classement
        Vet 1 Overl TL
19.12 Midnight Run 7.5 34'32 27/122 134/534  
28.11 Prilly TL12 9.7 43'13 32/70 77/179 12/57
14.11 Talent TL11 12.0 55'14 17/52 44/150 11/57
25.10 1/4 marathon 10.0 40'58 51/460 235/1838  
26.09 Renens TL10 10.2 47'52 13/33 28/93 8/57
19.09 Vulliens 10.6 45'54 8/16 30/67  
13.09 Lutry TL9 9.7 41'16 25/70 72/245 6/57
05.09 Froideville 10.1 44'29 12/34 24/90  
29.08 Bussigny TL8 11.2 52'11 14/41  36/122 3/57
01.08 Carrouge ~7.0 32'07 3/11 6/26  
19.06 Romanel TL7 10.2 44'32 16/44   52/164 4/57
06.06 Savigny TL6 9.3 41'47 25/60   56/174 3/55
29.05 Pully TL5 10.0 49'04 43/98 117/289 4/54
17.05 Sauvabelin 2.8 14'08 7/12 22/55  
25.04 20km
Lausanne
10.0 44'13 99/798 346/2617  
04.04 Cheseaux TL4 10.4 45'41 67/219 188/606 5/49
28.03 Bambi TL3 7.2 33'38 18 /35 39/98 6/43
14.03 Chavannes TL2 6.0 28'26 17/30  49/100 11/39
17.01 Vidy TL1 8.0 38'55 37/55 112/172 22/35


19 courses
Total : 580 km - 48h15' (depuis septembre)
Décembre  : 166 km
Novembre  : 110 km
Octobre     : 128 km
Septembre : 176 km

28 février 2013 4 28 /02 /février /2013 09:36

Pas d'activité sur ce blog depuis le début d'année, car pas de course.

En effet, je n'ai pu m'aligner le 19 janvier 2013 au traditionnel Cross de Lausanne, 1ère course comptant pour le Trophée lausannois, pour la bonne raison que j'en ai assumé la direction

 

J'aurais eu de toutes façon de la peine à y participer, car comme une année auparavant, une tendinite d'insertion s'est déclarée au tendon d'achille droit.

 

Pour ne pas réitérer cette tendinite d'hiver, je m'étais pourtant forcé a faire une pause complète de deux semaines après la Midnight Run. Le 1er janvier, j'ai entamé un plan d'entraînement sur trois mois pour le marathon de Milan. Ce plan a démarré en douceur au niveau des intensités (juste de l'endurance de base), mais plus fort au niveau des volumes (4 puis 5 sorties par semaine).

 

Mi janvier, suite à un entraînement de 1h30 dans le neige avec le Footing, les douleur au tendons sont apparues et sont allées en s'intensifiant. Pour ne pas compromettre mon marathon, d'entente avec ma coach, j'ai réduit les sorties à 20 minutes lentes, compensant le volume avec du vélo (d'intérieur). J'ai aussi renoncé à mes 6 km de marche quotidienne pour aller travailler en empruntant les transports publics.

 

Jusqu'à mi-février l'inflammation et la douleur ont eu tendance à s'intensifier, pas tellement pendant les sorties, mais surtout les heures qui suivaient, rendant même la marche difficile. J'ai procédé à divers traitements, Compex, massages, étirements, qui ont soulagé le problème, mais sans le résoudre. J'ai dû limiter le volume des sorties au plus de ce qui n'aggravait pas mes douleurs.

 

Alors que la moitié du plan d'entraînement était passée, j'avais du faire l'impasse sur une bonne partie du volume, et les perspectives n'étaient pas très encourageantes.

 

Le 27 février, j'avais obtenu eu un rendez-vous à la médecine du sport du CHUV, dont le but initial était d'obtenir un certificat médical pour Milan. J'en profitai pour faire examiner ma cheville. Afin d'exclure une fracture de fatigue, qui aurait été rédhibitoire pour Milan, le médecin m'a prescrit une IRM de la cheville.

 

L'IRM n'a montré ni fracture, ni lésion importante du tendon, et j'ai obtenu le feu vert pour Milan. Si l'IRM n'a montré aucune lésion du tendon, les dégâts occasionnés par mes entorses à répétition sont bien visibles : un ligament sur le haut du pied a "disparu" et un éclat d'os (malléole) est fiché dans un autre ligament. Il semble aussi que j'ai un os surnuméraire à l'intérieur de l'articulation

 

A la même période, les douleurs ont commencer à diminuer et sont devenues plus sourdes, me permettant de reprendre l'entraînement complet, avec 5 semaines pour rattraper le temps perdu. Le remplacement de mes backets Nike par deux nouvelles paires d'Asics (Kayiano pour le long et DS Trainer pour la vitesse) y est certainement pour quelques chose.

 

Début mars, j'ai commencé à ressentir des douleurs au genou gauche, qui vont en s'intensifiant. Ça ne m'étonne pas, car elles sont déjà apparues en période de forte charge, comme c'est le cas actuellement. Il me faudra donc gérer mon genou et mon tendon jusqu'au marathon de Milan, en espérant que ça tienne jusque là

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Bob le coureur - dans Infirmerie
commenter cet article
29 mars 2012 4 29 /03 /mars /2012 17:42

Un mois après ma visite chez le médecin du sport (Début d'année difficile - mais le moral revient ), je le revois pour faire le point.

 

Mes douleurs à la hanche ont presque complètement disparu. Celles du genou se sont un peu estompées, mais restent bien présentes, à la marche, voire au repos. L'état du tendon d'Achille est plus fluctuant, allant d'aucune sensation à des douleurs plus marquées, mais sans qu'il y ait aggravation.

 

Après 7 séances de physio, je vois une claire progression à la fois de la souplesse de mes jambes (étirements) que du maintien de mes chevilles (équilibre, musculation). Je suis plus réservé sur l'impact des ultras-sons - une séance semble avoir réduit les douleurs au genou, mais une autre séance n'a eu aucun effet. J'ai fait aussi pas mal de séance de Compex pour conserver/développer ma musculature.

 

La semaine précédent la course de Chavannes, j'avais arrêté tout entraînement, pour laisser mes jambes complètement reposées - le médecin m'indique que ce n'est pas une bonne chose. Faire des sorties, même courtes, fait partie du traitement.

 

Il pense que ma situation s'améliore, mon tendon d'Achille semble OK, il est possible que je souffre en fait d'une bursite. Si elle ne passe pas d'elle-même dans un mois, il pourrait effectuer un ultrason pour confirmer le diagnostic et éventuellement procéder à une ponction/injection pour la soigner. Il m'indique aussi que je peux commencer à allonger progressivement les sorties ou augmenter leur intensité, sans toutefois faire de la VMA ou de fortes accélérations. Voila qui a fait plaisir à entendre et que j'ai mis en pratique immédiatement (Sortie tonique 30' ).

 

Le médecin est par contre moins positif quant à  ma participation aux prochaines courses (Bambi). "Quand on est blessé, on ne fait pas de courses" et me recommande de m'en abstenir pour encore au moins deux semaines...

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Bob le coureur - dans Infirmerie
commenter cet article
28 février 2012 2 28 /02 /février /2012 18:13

Comme indiqué lors du dernier article d'infirmerie ( Repos forcé ), à mes douleurs au talon droit s'en sont ajoutées d'autres au genou et à la hanche gauche. De plus, des tensions sont apparues à l'arrière des deux cuisses.

 

Après une sortie calamiteuse ( Footing ), où Linda était aussi à la ramasse que moi, j'ai décidé de faire un nouveau break. Mais après 10 jours, la situation ne s'est pas vraiment améliorée, les douleurs survenant aussi à la marche, me déplacer à mon travail est devenu pénible et je me vois contraint à emprunter les transports publics.

 

Pensant qu'il y avait un problème plus fondamental, je suis allé voir un médecin spécialiste du sport. En refaisant toute l'historique sur les deux dernières années, il pense que ma cheville foulée en octobre et mon orteil félé en décembre ont désequilibré ma foulée, et que j'en subis maintenant les conséquences.

 

Les points positifs de cette visite médicale sont que je ne souffre de rien d'irréversible et que je peux reprendre la course, mais en limitant les sorties à moins de 8 km. Je vais devoir faire des séances de physiothérapie pour rétablir mon équilibre et fortifier la tenue de mes chevilles.

 

Aussi improbable que cela paraisse, il m'aura fallu 8 téléphones pour trouver une cabinet qui puisse commencer à me traiter cette semaine, les autres n'ayant plus rien de libre avant un mois !

 

Après cette visite, j'ai profité de la belle température pour faire une sortie courte et tonique ( Sortie courte ), en shorts. Au début, c'était presque comme un jeu vidéo, des douleurs surgissant de manière impromptue à un endroit imprévisible. Après, c'était juste du bonheur ! 

 

Wow, quel bien ça fait au moral !

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Bob le coureur - dans Infirmerie
commenter cet article
8 février 2012 3 08 /02 /février /2012 18:47

Pas beaucoup de mouvement sur le blog ces derniers temps.

 

Pour cause - depuis de le début début de l'année, alors que les blessures à la cheville d'octobre et à l'orteil de décembre semblaient se transformer en souvenir, une douleur dans la région du talon droite a commencé à se manifester et à s'amplifier.

 

Elle se manifeste plutôt à froid, quand je commence à marche en allant travailler le matin, et tend à disparaître quand l'organisme est chaud. Mais elle réapparaît parfois sans aucune cause précise, au gré d'une marche d'escalier ou d'un changement de direction. De plus, une gêne est apparue à ma hanche gauche à la même époque.

 

Début janvier, je me félicitais que mes douleurs récurrentes aux genoux avaient disparu, mais quelques jours après, mon genou gauche se manifeste à nouveau.

 

Lors de mon dernier entraînement Endurance + 8 x collines (FCL) , j'avais donc mal au talon droit et à la hanche et au genou gauche. Juste avant d'attaquer les collines, une forte douleur s'est déclenchée dans mon mollet droit - j'ai serré les dents car j'étais dans un entraînement en groupe, mais je me demandais vraiment pourquoi je courrais encore dans ces conditions.

 

Je suis allé consulter mon médecin le lendemain. Verdict : tendinite d'insertion au tendon d'Achille droit. Patches anti-inflammatoires et talonettes.

 

Cela fait deux semaines que je me suis mis en pause de CAP. Avec les températures glaciales qu'il fait, ça ne me manque pas trop. La douleur au talon est moins fréquente, mais ne disparaît pas vraiment. Celle de la hanche est aussi moins intense, mais toujours présente.

 

Difficile d'être positif dans ces conditions, si ce n'est que je n'avais pas prévu de course en février, donc ma nouvelle immobilisation aurait pu tomber à plus mauvais moment...

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Bob le coureur - dans Infirmerie
commenter cet article
10 juin 2011 5 10 /06 /juin /2011 17:30

Deuxième séance de physio pour rééduquer ma cheville blessée.

 

Le physio va, comme à la première séance, masser mon pied et me faire effectuer des mouvements en resistance.

 

Il va me faire marcher sans mon attelle pour que je réapprenne à dérouler correctement mon pied gauche.

 

Je vais débuter les exercices d'équilibre (style flamant) sur le pied gauche - pas évident - ma cheville tremble plus qu'elle ne me soutient.

 

Le physio me monte finalement un bandage qui devrait maintenir ma cheville en la faisant travailler. Je vais rentrer chez moi en marchant avec ce bandage plutôt qu'avec mon attelle, que j'abandonne avec plaisir après 4 semaines de cohabitation forcée. Je pense néanmoins la remettre quand je vais courir en terrain difficile.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Bob le coureur - dans Infirmerie
commenter cet article
7 juin 2011 2 07 /06 /juin /2011 08:30

Suite à ma déchirure de ligament (Infirmerie ), le médecin qui m'a traité aux urgences de Vidy-Source m'a donné une ordonnance pour 6 séances de physio "proprioception", avec une fréquence hebdomadaire.

 

4 semaines après ma blessure, j'ai estimé être suffisamment rétabli pour pouvoir commencer la rééducation de ma cheville. J'ai donc appelé le lundi M. Obry, dont une amie de Linda avait dit beaucoup de bien. Il m'a donné un rendez-vous pour le lendemain même.

 

Après avoir manipulé ma cheville, il pense que sa guérison est bien avancée, même si elle est encore assez raide. Il m'a fait effectuer divers mouvements du pied alors qu'il retenait, où je devais vaincre la résistance.

 

Il a ensuite effectué une manipulation pour réaligner des os (dont j'ai oublié le nom). Apparemment, il n'a pas réussi à le déplacer autant qu'il le désirait - ce sera pour une prochaine séance.

 

Il s'inquiète du fait que je me tords les chevilles à répétition et me montrera à la prochaine séance comment pratiquer un bandage qui devrait à la fois tenir la cheville et la muscler pendant l'effort.

 

Plutôt que d'attendre une semaine, la prochaine séance est déjà agendée au vendredi suivant. Il y estimera si je peux arrêter de porter mon attelle jour et nuit.

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Bob le coureur - dans Infirmerie
commenter cet article
16 mai 2011 1 16 /05 /mai /2011 18:55

Lors de la CR 16ème Montée du Nozon (7 mai 2011) - GT01 , je me suis viollement tordu la cheville gauche. J'ai pu terminer la course sans trop de douleur, tant que l'articulation était chaude. Le soir, ma cheville s'est mise à enfler fortement.

GT01-Nozon-20

Comme aucun hématome n'est apparu dans les heures qui ont suivi, j'en ai déduit qu'il n'y avait pas de traumatisme important et ai traité l'enflure avec de la glace. Le lendemain, avec une cheville toujours enflée, j'effectuais une sortie à vélo Lausanne-Montreux sans problème.

 

L'enflure persistant, je décidai le lundi de me rendre à mon travail en transports publics, plutôt que de marcher mes 6 km quotidiens, dans l'espoir d'accélérer mon rétablissement, en portant une chevillère. Le mardi, l'enflure était toujours présente, et une belle tuméfaction est apparue, non pas sur la cheville elle-même, mais à la base du pied. J'ai fait l'impasse sur l'entraînement du mardi et du jeudi, les remplaçant par des sorties à vélo, de toutes manières il fallait que j'accumule des km à deux roues. J'ai continué à voyager en transports publics.

 

Le week-end, l'enflure était bien résorbée, mais la zone de la cheville était toujours douloureuse, contrairement à mes foulures précédentes où la douleur disparaissait après 2-3 jours. M'étant finalement rendu compte que ma blessure était plus sérieuse que je ne l'imaginais, et par crainte de séquelles de soins insuffisants, je suis allé le lundi suivant consulter aux urgences de Vidy-Source.

 

Après avoir attendu une heure en salle de diagnostic, deux médecins sont arrivés, l'un (le plus âgé) semblant en formation, grâce à quoi j'ai eu droit aux informations techniques. Le médecin a d'abord contrôlé plusieurs points (capacité à marcher, douleurs à d'autres endroits du pied) pour exclure une fracture et éviter une radio. Il s'agit des critères "d'Ottawa". La tuméfaction a montré qu'il y avait eu déchirure du ligament latéral externe.

 

Contrairement à il y a quelques années, l'immobilisation totale (plâtrage) n'est plus recommandée, car elle implique un temps de rééducation plus important. Je vais donc devoir porter une sorte d'atteler (Ankle Fix) qui comporte deux longues tiges latérales empêchant les mouvements latéraux du pied qui pourraient appliquer une contrainte sur le ligament en cicatrisation. Cette attelle permet de mettre le pied dans une basket et donc de poursuivre une vie normale. Je dois la porter jour et nuit. Le médecin a parlé de plusieurs semaines, sans me donner de date de fin, je suppose que c'est à moi de décider quand je me sens mieux. Il m'a aussi prescrit 6 séance de physio proprioceptive, l'idée étant d'une part de renforcer la musculature de la cheville, pour pallier à la faiblesse du ligament et d'autre part d'exercer mes réflexes en situation de déséquilibre pour que je retienne ma cheville avant qu'elle ne fasse un angle trop grand pour la résistance de mes ligaments.

 

L'infirmière qui m'a montré comment poser l'attelle m'a indiqué de porter une chaussette dessous. Après la première nuit où je n'ai pas suivi ce conseil, j'ai bien compris mon erreur : une belle cloque s'est formée sur ma malléole intérieure, où la tige latérale fait pression.

 

Je peux continuer à faire du vélo, ce qui me permettra de participer au 160km de la journée lausannoise du vélo, mais je dois encore attendre une dizaine de jours avant de recourir (avec l'attelle). Ceci implique que je vais faire l'impasse sur la course de Sauvabelin, mais pourrai tout juste participer à la course de Pully, mais sans avoir été entraîné durant trois semaines.

 

Cette photo prise durant la course de Sauvabelin (en tant que spectateur) montre l'attelle dans ma basket.

Course de la Tour de Sauvabelin 2011 211

Partager cet article

Repost 0
Published by Bob le coureur - dans Infirmerie
commenter cet article
6 mai 2010 4 06 /05 /mai /2010 05:48

En marchant dans mon salon, le dimanche 2 mai, j'ai fortement heurté un meuble avec mon pied gauche. A la douleur ressentie, l'angle fait par mon petit orteil et la couleur bleue prise par sa base, il était clair qu'il était cassé. Je vous dispense de la photo.

 

 

Ceci m'est déjà arrivé par le passé, je ne vais donc pas aller voir de médecin car tout ce qu'il fera je peux aussi le faire. Avec du sparadrap, j'ai solidarisé le petit orteil cassé avec son voisin bien solide. Je suis resté chez moi le premier jour, puis pris les transports publics pour me rendre à mon travail les jours suivants.

 

La première journée avec une chaussure a été un peu le calvaire, la seconde allait déjà mieux.

 

Je pense reprendre le sport avec le vélo 5 à 6 jours après ma blessure, si tout va dans le bon sens. Quant à la course pied, il ne faut pas forcer le destin et laisser une chance à l'os de ressouder, mais j'estime que 10 jours après la blessure, celà devrait le faire.

Partager cet article

Repost 0
Published by Bob le coureur - dans Infirmerie
commenter cet article
9 décembre 2009 3 09 /12 /décembre /2009 12:11

L'année 2009 n'est pas encore tout-à-fait terminée, mais je vais déjà faire un bilan de mes pépins de santé, en espérant que je ne serai pas obligé de rédiger un addendum d'ici la fin de l'année. 2009 a été pour moi une des plus mauvaises années du point de vue santé. Bien qu'heureusement je n'ai rien eu de grave, il s'est produit une accumulation de petits problèmes. Je ne vais juste pas atteindre le montant de la franchise de mon assurance maladie qui est de 2'500.-, ce qui implique que j'ai dû sortir ce montant de ma poche, alors que je l'aurais bien dépensé pour autre chose.

J'ai tout d'abord dû consulter mon généraliste début février pour des douleurs dans le bas ventre que je ressentais depuis la mi-janvier. Après des analyses et une échographie, il ne me trouve rien de particulier et me renvoie vers un urologue. Je reprends contact avec celui qui m'avait traité il y a une dizaine d'années pour un calcul rénal, mais n'obtiens un rendez-vous que mi-mars. A cette consultation, les douleurs ont disparu et il ne peut que supputer une petite déchirure d'un muscle spécifiquement masculin.

Mi février toujours, je ressens durant la course des douleurs sourdes dans les abdominaux, ressemblant à des courbatures. Comme elles ne se manifestent pas au repos et que j'ai d'autres problèmes plus importants, je n'ai pas consulté pour ça. Ces douleurs à la course ont persisté plusieurs mois en s'affaiblissant pour disparaître en été, avec un maximum atteint à la course de Chavannes.

Fin février, j'ai pris une semaine de congé et profitant que les enfants étaient en camp, nous avons loué des skis de fond et profité durant deux jours de la neige au Châlet-à-Gobet (sans imaginer que nous devrions courir dessus un mois plus tard). Suite à cet effort nouveau pour moi, je me rends compte que le petit kyste que j'avais au bas du dos a enflé et est devenu douloureux. Cela fait plusieurs années qu'il est apparu et j'avais consulté mon généraliste qui m'avait indiqué qu'il était bénin mais qu'il pouvait dans certaines circonstances s'infecter. Comme la seule gêne était parfois une irritation après des longues sorties ou marche (il est au niveau de la ceinture), j'ai décidé de ne pas le faire enlever.

Comme j'avais déjà rendez-vous quelques jours plus tard chez mon généraliste pour les résultats des analyses mentionnées plus haut,  je me suis dit que ça pouvait attendre et que je pourrais faire d'une pierre deux coups. Le kyste a continué à enfler et est devenu très douloureux, Je suis allé courir une fois entretemps, ce qui n'a pas aidé. Ma consultation finalement arrivée, mon généraliste se rend compte que l'infection est bien avancée et m'envoie de suite chez un collègue chirurgien. Ce dernier me reçoit en urgence, incise le kyste et le vide (le tout sans anesthésie ). Je vais devoir passer chez lui les quatre matins qui suivent pour répéter cette douloureuse opération, puis c'est mon épouse qui s'en chargera. L'emplacement de l'infection rend la marche pénible, la douche délicate et l'entraînement impossible. Comme l'infection tarde à se résorber, je me retrouve sous antibiotiques. La course de Chavannes a lieu dans deux semaines et je pense que je ne vais pas être en mesure d'y participer. Finalement, l'infection est jugulée et j'ai le feu vert pour recommencer à m'entraîner, une semaine avant la course. Inutile de dire que ce ne sera pas mon meilleur résultat. Un contrôle fin avril constate que l'infection est bien guérie.

L'affaire ne se termine pas là, car le kyste est toujours présent et comme je ne veux pas repasser par ce que je viens de souffrir, je demande au chirurgien de me l'enlever définitivement. Pour ce faire, il faut attendre que l'infection soit complètement passée, pour éviter un risque de réinfection. Rendez-vous est pris fin juin, qui tombe dans une pause de courses du trophée. Je me rends donc à la Source pour cette excision : un coup de spray réfrigérant et hop coup de bistouri puis charcutage (toujours sans anesthésie). A nouveau une semaine de contrôles chaque jour avec changement de pansement, pas d'entraînement.

Entretemps, je me suis découvert un nouveau problème au genou gauche dans lequel je ressens après quelques km de course de brusques élancements qui durent quelques foulées pour disparaître et revenir plus tard sans crier gare. Ces douleurs sont au niveau de la rotule, mais leur localisation a varié (gauche, droite, haut, bas). Je les ai particulièrement ressenties lors des courses de Pully et Savigny, me forçant à serrer les dents et marcher quelques pas pour que la douleur s'en aille plus vite. Comme ces douleurs ne diminuaient pas, et même semblaient plus fréquentes, j'ai pris rendez-vous fin juillet chez le spécialiste des articulations qui m'avait traité après mon marathon-fiasco. Il constate que mon genou semble en bon état, et son diagnostique est que ma jambe est trop raide, ce qui fait que mon genou est toujours en flexion, impliquant une pression trop forte sur ma rotule. Il me prescrit des étirements. J'ai pu constater qu'effectivement ma jambe gauche est plus raide que la droite. J'ai déjà gagné plusieurs centimètres aux étirements, mais il y encore plusieurs "centimètres" de différence de souplesse entre les deux jambes. Je pratique ces étirements avant chaque course ou entraînement (en attendant que le GPS de ma Garmin ait un fix). Mi-décembre, les douleurs n'ont pas complètement disparu, mais elle se produisent moins souvent, essentiellement lors des longues montées en fin de course (genre deuxième partie du Talent), ce qui confirme la théorie de la pression. rotulienne.

Fin octobre, je commence à tousser de plus en plus fort, jusqu'à ne plus pouvoir dormir certaines nuits et manque deux jours de travail. Je vais m'entraîner un soir sous la pluie, ce qui n'arrange rien. Il faudra plus de deux semaines avant que ce gros rhume passe, juste une semaine avant la course du Talent, que je pensais compromise. Il y a une dizaine d'années, j'attrapais systématiquement ce type de rhume une fois par hiver. Ces dernières années plus du tout et  j'avais l'impression qu'être allé m'entraîner par tout temps, même en hiver, m'avait protégé. Je me suis peut-être trompé ou l'automne trop clément n'a pas permis de m'immuniser.

Depuis la mi-septembre, je ressens (encore..) une nouvelle douleur sourde à l'arrière de la cuisse gauche. Cette douleur se manifeste à froid quand je me lève, commence à marcher ou courir, pour disparaître à chaud. Elle a une "forme" allongée qui part du bas de la fesse vers le milieu de la cuisse. Pour le moment je peux vivre avec, mais quand elle se cumule aux élancements du genou, en début d'entraînement, j'ai un style de course qui fait plus penser au messager boiteux qu'à Usain Bolt... On verra si elle finira par s'estomper d'elle-même comme les autres.

J'ai finalement eu la chance d'échapper à la grippe H1N1 que mon fils a contractée en camp et ramenée à la maison. Ceci ayant eu lieu avant que nous ayons eu la possibilité de nous faire vacciner et juste une semaine avant la dernière course du trophée. Nous avons fortement craint d'être au plus haut de la grippe le jour de la course. Finalement, nous sommes passés entre le gouttes, et malgré tous les problèmes cités plus hauts, je n'ai manqué aucune des courses auxquelles je voulais participer.




 

Partager cet article

Repost 0
Published by Bob le coureur - dans Infirmerie
commenter cet article

Garmin Connect

Retrouvez toute mes sorties sur Garmin Connect Garmin Connect

(Un compte Garmin Connect est requis)

Recherche

Catégories

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -